Les biotechs santé font le plein de chercheurs polyvalents

Dossier Emploi Le Parisien Economie du mardi 29 mai 2012, auteur Jeanne BEUTTER

Le secteur des biotechnologies appliquées à la santé humaine se développe. Les embauches concernent surtout des chercheurs aux compétences de communiquant, de négociateur, avec un profil international.

Les biotechnologies sont de plus en plus présentes dans le secteur de la santé humaine. Si 63 % des effectifs appartiennent au Big pharma -Sanofi, Genzyme…-les PME et TPE semblent se positionner, et ce malgré la crise. Elles recrutent des profils polyvalents : scientifiques, biologistes, pharmaciens, médecins, chimistes ayant des compétences de communicant, de négociateur et de profil international. Les recrutements vont de bac +2 à bac+7 et plus. Ex de la société Transgène qui compte doubler ses effectifs d’ici 2016, principalement en production. Mais d’ores et déjà en 2012 10 recrutements sont prévus : des médecins ou pharmaciens en charge d’essais cliniques et des affaires réglementaires, des techniciens de maintenance, des chargés d’assurance qualité. Les salaires iront de 100 000 euros à 140 000 euros brut annuels pour les médecins; 25 000 à 30 000 euros pour les techniciens.

Les docteurs à l’assaut du secteur

Ces profils sont de plus en plus recherchés par les PME. les recruteurs élargissent leur sourcing ce que confirme l’enquête du cabinet Adoc Talent Management « Compétences et employabilité des docteurs » publiée en janvier et menée auprés de 4 500 docteurs et doctorants et de 124 entreprises. 42,6% de ces bacs+8 travaillent actuellement dans le privé. Ce sont les biologistes, médecins, qui sont le plus représentées. L’ABG propose une BDD de sujet de thèses  dont 32% concernent les biotechnologies. Pour les offres d’emplois, au 16 mai 987 postes sont ouverts en biologie, médecine, santé, dont 69 dédiées aux biotechnologies, profils juniors ou plus expérimentés.

Témoignages

  • Nicolas CARPI, 26 ans, ingénieur d’études, Institut Curie, Paris
  • Sami DJOULAH, 45 ans, fondateur et gérant majoritaire de WIRATECH Europe, Trappes(Yvelines)

Interview d’Emanuelle GARASSINO, directeur adjoint des affaires industrielles, sociales et de la formation du Leem. « Il faut aussi des experts en matière réglementaire ».