Technicien prototype


Le technicien prototype conçoit les prototypes à partir des plans et spécifications du produit et en conduire la réalisation.

Autres dénominations

Prototypiste

Activités
clés
Compétences
clés
Profil de
recrutement
Passerelles
métiers
Formations
recommandées
Formations
possibles
Evolution
métiers
Activités clés
  • Analyse du cahier des charges du prototype à réaliser
  • Proposition ou choix des matériaux correspondant et/ ou les plus appropriés
  • Usinage les matériaux avec les outils et machines selon les plans et spécifications
  • Gestion des sous-traitants (fournisseurs de pièces)
  • Réalisation du montage d'essais des pièces réalisées (sous-ensembles et ensembles)
  • Ajustage des prototypes une fois montés
  • Proposition d’améliorations en cas de problème lors de la fabrication, en lien avec les méthodes / industrialisation
Compétences clés

Capacité à :

  • Lire et comprendre des plans
  • Se visualiser un objet complexe en 3Ds
  • Comprendre les contraintes et les fonctionnalités bio-médicales attendues
  • Se conformer avec rigueur à des règles précises
  • Réaliser des tâches précises avec minutie
  • Comprendre et s'adapter aux évolutions technologiques et de cahier des charges
  • Identifier et diagnostiquer les dysfonctionnements et/ ou les anomalies et proposer des solutions pertinentes
  • Savoir gérer plusieurs activités en parallèle
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire
     
Profil de recrutement

Bac + 2 à dominante technique et/ou industrielle, productique


Formations complémentaires

Formation dans le domaine biomédical


Passerelles métiers
  • Métrologue
  • Technicien(ne) validation / qualification
Evolution métiers

La France se doit, plus que jamais, d’affirmer sa position sur des marchés à forte valeur ajoutée et à fort potentiel de croissance (vaccins, imagerie, microbiologie, tests de diagnostic…). La recherche en est fortement impactée et doit intégrer dès le départ une dimension médico-économique prépondérante : quels bénéfices pour la santé ? A quel coût ?

Dans la recherche de demain, les chercheurs sont hyperspécialisés. Mais en même temps il sont amenés à travailler avec des chercheurs d’autres spécialités sur des projets complexes.

Les équipes doivent plus que jamais apprendre à travailler en réseau et à l’international, développer un langage commun et savoir travailler avec des salariés issus de tous types d’environnements, de cultures et de pratiques différentes (startup, universités, hôpitaux, acteurs publics, prescripteurs, patients...). Ce nouveau contexte nécessite de développer son leadership, sa capacité à expliquer et à défendre un point de vue face à une diversité d’interlocuteurs, à travailler en mode collaboratif L’impératif de rentabilité et d’efficacité des projets de R&D conduit également à renforcer les compétences en gestion de projet : planification, suivi des livrables intermédiaires, maîtrise des ressources engagées, anticipation des dérapages de calendrier et de coût…

Date de dernière mise à jour : 26/01/2016