Responsable de projet(s) R&D


Dans le cadre du développement d'un nouveau médicament, ou d'un nouvel équipement, le/la responsable de projet(s) R&D conduit le projet de recherche et développement du produit et coordonne les équipes multidisciplinaires en vue d'obtenir son enregistrement ou son homologation

Autres dénominations
■ Chef de projet R&D ■ Directeur de projet R & D ■ Responsable planification de projet R & D ■ Coordinateur de projet R & D ■ Project manager ■ Facilitateur projets
 
Activités
clés
Compétences
clés
Profil de
recrutement
Passerelles
métiers
Formations
recommandées
Formations
possibles
Secteurs
concernés
Evolution
métiers
Activités clés
  • Coordination et pilotage des projets R & D
  • Mise en place d'une équipe projet
  • Evaluation des risques (supprimé : de la faisabilité du projet)
  • Proposition et négociation de moyens/ ressources (humains, financiers, délais, matériel...), contrôle et suivi des projets en fonction de leur état d'avancement
  • Relations professionnelles avec des experts universitaires et académiques
  • Rédaction de rapports sur le déroulement du projet R & D
  • Organisation et animation des équipes du projet R & D
  • laboration et présentation du projet R & D en interne et en externe
  • Rédaction de publications scientifiques
  • Participation au montage des dossiers d'AMM/ marquage CE
     
Compétences clés

Capacité à :

  • Anticiper, détecter et évaluer les problèmes pouvant perturber le bon déroulement du projet
  • Argumenter et convaincre sur le bien-fondé des choix opérés par l'équipe R & D
  • Définir des priorités d'action et d'allocation de moyens / ressources / délais
  • Développer et entretenir un réseau professionnel avec des partenaires universitaires et académiques
  • Anglais courant (lecture, rédaction et communication sur des documents scientifiques)
  • Avoir une bonne connaissance des lois et réglementations applicables à son domaine d'activité
  • Manager une équipe pluridisciplinaire et la circulation de l'information
  • Travailler en équipe / réseau  
  • Evaluer et optimiser le temps nécessaire pour la réalisation des différentes étapes d'un projet
Profil de recrutement

Médicament à usage humain :

  • Médecin ou pharmacien
  • Bac +8 en biologie ou chimie

Médicament vétérinaire :

  • Vétérinaire

Technologies médicales et dispositifs médicaux, optique :

  • ac +5 à dominante ingénierie scientifique, mécanique, électronique, biologie, chimie

Diagnostic in vitro :

  • Bac +5 à bac +8 en biologie sciences de la vie
  • Ingénieur
     

Formations complémentaires

Finances, planification


Passerelles métiers

Responsable d'équipe de recherche
Responsable de la veille scientifique et technique
Assureur qualité

A plus long terme (avec formation complémentaire le cas échéant) :

Responsable de département R & D
Responsable assurance qualité
Responsable affaires réglementaires
 

Formations recommandées
Formations possibles
Secteurs concernés

Spécificités sectorielles
  • Médicament à usage humain et vaccin et médicament vétérinaire : Pilotage de projets impliquant des mécanismes biochimiques
  • Diagnostics in vitro : Pilotage de projets impliquant des mécanismes biochimiques et des technologies d'analyses et leur intégration dans un systéme complet
  • Technologies médicales et dispositifs médicaux, Dispositifs de soins médicaux, Optique : Pilotage de projets impliquant des technologies faisant appel à la Mécanique et à l'Electronique
     

Evolution métiers

La France se doit, plus que jamais, d’affirmer sa position sur des marchés à forte valeur ajoutée et à fort potentiel de croissance (vaccins, imagerie, microbiologie, tests de diagnostic…). La recherche en est fortement impactée et doit intégrer dès le départ une dimension médico-économique prépondérante : quels bénéfices pour la santé ? A quel coût ?

Dans la recherche de demain, les chercheurs sont hyperspécialisés. Mais en même temps il sont amenés à travailler avec des chercheurs d’autres spécialités sur des projets complexes.

Les équipes doivent plus que jamais apprendre à travailler en réseau et à l’international, développer un langage commun et savoir travailler avec des salariés issus de tous types d’environnements, de cultures et de pratiques différentes (startup, universités, hôpitaux, acteurs publics, prescripteurs, patients...). Ce nouveau contexte nécessite de développer son leadership, sa capacité à expliquer et à défendre un point de vue face à une diversité d’interlocuteurs, à travailler en mode collaboratif L’impératif de rentabilité et d’efficacité des projets de R&D conduit également à renforcer les compétences en gestion de projet : planification, suivi des livrables intermédiaires, maîtrise des ressources engagées, anticipation des dérapages de calendrier et de coût…

Date de dernière mise à jour : 18/03/2016