LE HUB DES MÉTIERS ET FORMATIONS DES INDUSTRIES DE SANTÉ

Les métiers de la filière Recherche et développement

 

Si le métier de chercheur constitue le cœur de cette filière, toute une galaxie de métiers gravite autour de lui. En amont, des responsables de département R&D proposent des études de recherche dans le cadre d’objectifs, en aval, des agents de laboratoire préparent et contrôlent la qualité des matières premières destinées aux études scientifiques. La logistique, la préparation et la gestion des études, le respect de la réglementation, la qualité, le développement du produit requièrent des métiers tout autant nécessaires et complémentaires les uns avec les autres.

Les modèles d’organisation de la R&D évoluent vers la création d’unités de recherche plus petites, spécialisées par domaine thérapeutique avec une multiplication des partenariats en France et à l’international. La R&D se décloisonne, en associant plus systématiquement les équipes de Recherche et celles de Développement, avec le cas emblématique de la Recherche translationnelle, qui favorise une boucle d’intéractions entre l’amont et l’aval de manière à enrichir et accélérer l’innovation.

Les métiers de la R&D s’en trouvent ainsi modifiés en profondeur avec une montée en puissance des métiers réglementaires et la nécessité de réfléchir bien en amont aux coûts socio-environnementaux et économiques des produits ou molécules développés.

Exercer un emploi dans ces métiers nécessite de plus de plus des profils aux multiples compétences :

  • des compétences scientifiques pointues sur des cœurs d’expertise (vaccin, galénique, biotechnologies, intégration système, robotique, nanotechnologies…),
  • de plus en plus souvent, des compétences hybrides telles que bio-informatique, bio-électronique, optronique (alliant l’optique et l’électronique), théranostic (alliant thérapie et diagnostic) mécatronique, robotique, imagerie moléculaire, génie logiciel…
  • des compétences en gestion de projet incontournables pour accompagner les changements de mode de travail : travail en réseau et mode collaboratif multipartenaires, multiculturels, maîtrise de l’anglais indispensable…
  • des compétences accrues en compréhension globale des enjeux de santé, d’intérêts médico-économiques, de management par la performance et la qualité.

Liste des métiers par domaine