Master biosciences et ingénierie de la santé (bsis) spécialité ingénierie biomédicale Université de Lorraine

Master biosciences et ingénierie de la santé (bsis)
spécialité ingénierie biomédicale

PrésentationObjectifDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

L’objectif est de former des cadres du domaine biomédical (ingénieurs biomédicaux, ingénieurs hospitaliers, ingénieurs d’application, ingénieurs technico-commerciaux spécialistes des dispositifs médicaux, ingénieurs d’étude…) et de permettre aux étudiants qui en ont le projet de poursuivre une carrière en recherche dans le domaine de l’instrumentation biomédicale ou de l’imagerie médicale entre autres.

Objectif

La formation professionnelle et l’acquisition de compétences transversales est assurée au travers :

  • Du contact direct avec les professionnels dès la salle de cours puisque l’enseignement de certaines UE en M1 et en M2 est entièrement assuré par des intervenants extérieurs de milieux socio-économiques publics et privés tels que : la communication, le marketing, le développement de technologies biomédicales et le transfert industriel, l’ingénierie biomédicale hospitalière, les systèmes informatiques hospitaliers, etc.

Des stages de M1 (12 semaines minimum, 9 ECTS) et de M2 (6 mois, 30 ECTS). Cette formation de terrain complète la formation académique et permet aux étudiants d’affiner leur choix de projet professionnel

De projets tutorés: les étudiants seront responsables de tâches qui leur seront confiées par des professionnels (entreprises privées, services hospitaliers, laboratoires de recherche) et qu’ils réaliseront sous leur direction et avec l’accompagnement des enseignants : travaux d’ingénierie, études de marché, état de l’art bibliographique…

Des contenus de formation: la familiarisation des étudiants avec leur futur environnement professionnel est favorisée au plan technique par des travaux pratiques qu’ils réalisent sur des matériels biomédicaux hospitaliers: pompes, respirateurs, moniteurs paramétriques, etc.

Du lien avec les anciens étudiants: dès le M1, dans le cadre d’UE d’insertion professionnelle, une dizaine de professionnels, anciens diplômés de la formation interviendront dans cette UE pour présenter leur activité et les divers métiers possibles à l’issue de la formation.
 

Débouchés


Cadres du domaine biomédical (ingénieurs biomédicaux, ingénieurs hospitaliers, ingénieurs d’application et ingénieurs technico-commerciaux spécialistes des dispositifs médicaux, ingénieurs d’étude…) au sein d’établissements publics et privés de soins ou dans les entreprises qui fabriquent, commercialisent ou maintiennent tout type de dispositif médical ou biomédical.

Chercheurs dans le domaine de l’instrumentation biomédicale ou de l’imagerie médicale
 

Exemple(s) de métier(s)
  • Expert technique ligne de produits
  • Responsable de maintenance
  • Ingénieur d'application
  • Chargé de R&D dans le domaine des dispositifs médicaux
  • Responsable installation/ application
  • Responsable SAV


Date de dernière mise à jour : 06/12/2013


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)