Ingénieur diplômé de l’école nationale supérieure des mines de Paris

Ingénieur diplômé de l'école nationale supérieure des mines de Paris

       Voir sur la carte                   En savoir plus
PrésentationObjectifDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

L'École des Mines de Paris forme des ingénieurs généralistes de haut niveau appelés à occuper des fonctions de responsabilité dans des domaines multiples, comme la production, la recherche et le développement, la gestion, et dans des branches d'activités très diversifiées. L'enseignement correspond à cet impératif de polyvalence et se traduit par quelques objectifs principaux : assurer une solide culture scientifique commune dans les disciplines fondamentales, permettre aux élèves d'approfondir un domaine de leur choix, donner une place primordiale à l'observation et à l'application, développer l'esprit d'entreprendre.

Objectif
  • En terme de savoirs théoriques : capacité à intégrer des connaissances académiques sur un champ incluant mathématiques, automatique, physique, mécanique, thermodynamique, informatique, économie, sociologie, droit. La rapidité des enseignements théoriques est élevée, et suivie systématiquement d'applications, ce qui entraine le jeune ingénieur aux multiples apprentissages qu'il réalisera dans sa carrière.
  • En terme de savoir-faire pratiques : capacité à assimiler et à mettre en oeuvre les disciplines de l'ingénieur sur un champ incluant statistiques, électronique, thermomécanique des fluides, matériaux, calcul économique, comptabilité. La validation par des examens non compensables par d'autres notes assure le maitrise de ces savoir faire pratique par tous les élèves ingénieurs. Des projets interdisciplinaires jalonnent la formation et garantissent la capacité à agir aux interfaces en développement.
  • En terme de savoir-être comportementaux : capacité à associer des éléments de culture générale pluridisciplinaire et aptitude à intégrer des contraintes professionnelles incluant sens de l'observation, travail en équipe, esprit d'initiative, sens de la critique raisonnée et constructive, aspects économiques, sociaux, risques et environnementaux des projets industriels, pluridisciplinarité des systèmes complexes, connaissance et pratique du monde de l'entreprise. A chaque moment de sa formation l'élève ingénieur dispose d'un ou plusieurs tuteurs qui le suivent individuellement ce qui garantit le savoir-être de chacun.
  • En terme d'ouverture internationale : très bonne maîtrise d'au moins deux langues vivantes dont l'anglais ; expérience professionnelle à l'international. La validation par un enseignant de l'Ecole d'une situation de travail à l'étranger garantit le caractère réutilisable de la compétence. La formation ne se limite pas au travail en anglais : l'exigence d'une certaine progression dans toutes les langues entreprises ouvre d'importantes possibilités d'emploi à l'étranger.
  • En terme de capacité d'adaptation : capacité à acquérir et mettre en oeuvre très rapidement de nouveaux savoirs théoriques, savoir faire pratiques ou savoir être comportementaux. Cette compétence est développée en continu sur les trois ans et est un vrai marqueur de la formation.
Débouchés

Mis à part les secteurs de l'énergie, de la banque et du conseil en stratégie, pour lesquels des % sont données, tous les autres secteurs sont couverts de façon relativement équilibrées.

  • Industries agro-alimentaires
  • extraction, énergie (hors chimie) 20%
  • industries chimiques, pharmaceutiques et para-chimiques
  • industries de la métallurgie
  • fabrication d'équipements mécaniques
  • construction automobile, aéronautique, matériel de transport
  • matériels informatiques et électroniques
  • construction, génie civil, bâtiment, travaux publics
  • commerce - grande distribution
  • transport et communication
  • banque et assurance 10%
  • SSII, éditeurs de logiciels
  • télécommunications
  • eau, déchets, gestion des déchets
  • services ingénierie et études techniques
  • autres études et conseil 15%
  • fonction publique et territoriale
  • santé, biomédical

Comme déjà précisé à l'item "Activités visées", le diplôme d'ingénieur de l'ENSMP permet d'accéder aux principales fonctions de l'ingénieur que sont : recherche et développement - ingénierie, études et conseils techniques - production, exploitation, maintenance, essais, qualité, sécurité - systèmes d'information - management de projet ou de programme - administration, gestion, direction - enseignement et recherche publique. Les enquêtes faites 10 ans après l'obtention du diplôme montrent que nos diplômés changent en moyenne 5 fois de fonctions dans cette période. Donner un % de répartition parmi ces postes n'aurait donc pas de sens.
 

Exemple(s) de métier(s)
  • Directeur R&D


Date de dernière mise à jour : 23/03/2016


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)