DUT statistique et informatique décisionnelle

DUT statistique et informatique décisionnelle

PrésentationObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

Spécialiste des logiciels de traitement statistique, le titulaire de ce DUT exploite des données chiffrées de nature économique ou scientifique et en extrait des synthèses exploitables, telles que des graphiques, tableaux, histogrammes... Il peut exercer son activité aussi bien dans un service de contrôle qualité, de marketing ou d'audit que dans un laboratoire de recherche.

Objectif

Le titulaire de ce DUT traite les données chiffrées de nature économique ou scientifique et en extrait des synthèses exploitables, présentées sous forme de graphiques, tableaux, histogrammes... Il maîtrise les logiciels et la programmation spécifiques au traitement statistique.

Ce professionnel peut travailler dans un service de contrôle qualité, de marketing ou d'audit d'entreprise, ou dans un laboratoire de recherche. Les emplois se situent notamment dans les sociétés de services, la finance, l'administration, la recherche et développement, et dans les entreprises de production (suivi, contrôle qualité..).

Cette formation remplace, à la rentrée 2009, le DUT statistique et traitement informatique des données

Programme

Statistique

Compréhension du problème concret, choix de la méthode adaptée puis analyse et discussion du résultat.

  • Statistique descriptive, études statistiques (méthodologie pour réaliser une étude statistique, et appliquer les méthodes de base de la statistique descriptive à un cas réel), chroniques et simulation,
  • Probabilités et introduction à la statistique inférentielle ( : remonter des faits observés à la loi de probabilité),
  • Statistique inférentielle, modèle linéaire, analyse de variance, sondages
  • Analyse de données

Outils scientifiques

  • Mathématiques : analyse et algèbre
  • Environnement informatique, algorithmique et programmation
  • Bases de données, systèmes d'information (conception et gestion de bases de données), data mining (fouille de données) et programmation objet (applications)
  • Logiciels spécialisés

Environnement économique et communication

  • Économie : économie descriptive, régulation économique et relations internationales
  • Gestion : systèmes d'information comptable et financière et méthodes de gestion
  • Expression, communication,
  • Langue : anglais

NB : un projet interdisciplinaire débouchant sur une réalisation concrète, le projet tutoré, et un stage de 10 semaines en entreprise suivi d'un mémoire ou d'un rapport de stage font partie intégrante de la formation, en plus du projet personnel et professionnel (PPP).

Modalités

L'accès à la formation en 1re année se fait sur bac (ou DAEU) ; les candidats admis sont en général titulaires d'un bac S ou ES. Un très bon niveau en mathématiques est demandé pour les autres candidats (bac STI, STG, ou L). La sélection se fait sur dossier, entretien, voire tests.

En année spéciale (la durée de la formation est de un an), il faut avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans et passer devant un jury d'admission.

Poursuite d'études

Deux sur trois titulaires du DUT statistique et informatique décisionnelle poursuivent leurs études :

  • licences pro organisées autour de la statistique et/ou de l'informatique, dans des domaines spécifiques : statistique du commerce, de la santé, du marketing, de l'information socio-économique, mais aussi géostatistique, statistique et informatique décisionnelle, sondages... Ces LP sont organisées par le département STID et informatique de certaines universités, de nombreuses autres LP sont aussi accessibles ;
  • licences L3 organisées pour la préparation à des masters orientés vers des applications de la statistique ou centrés sur la statistique ; mathématiques appliquées, informatique, gestion, sciences sociales et sciences humaines... ;
  • diplôme d'ingénieur : ENSAI (Ecole nationale supérieure de la statistique et de l'analyse de l'information) et Polytech Lille, notamment.
Débouchés

Les objectifs :

Le diplômé STID est employé dans deux champs d'activité parfois étroitement imbriqués : le traitement statistique et le management des données.

En statistique, il extrait de sources diverses (bases de données, Internet, fichiers, enquêtes, ...) les données essentielles qu'il va restituer sous forme synthétique à l'aide d'indicateurs chiffrés, de tableaux et de graphiques que des utilisateurs non spécialistes pourront ensuite exploiter.

Il travaille le plus souvent au sein d'une équipe pluridisciplinaire, et doit posséder de bonnes compétences en communication. Il se consacre de moins en moins au recueil des données mais plutôt au travail d'analyse et de synthèse qui facilitera une prise de décision. Pour mener à bien ces deux tâches, il s'appuie sur des logiciels spécialisés pour lesquels il a reçu une formation approfondie.

En gestion de données, ou data management, il est conduit à administrer de grands ensembles de données, souvent organisées dans des bases de données et éventuellement structurées en systèmes d'information.

Il les organise, garantit leur cohérence, leur sécurité, leur pérennité ; il en assure l'accessibilité, la transmissibilité et enfin facilite l'extraction d'information et par suite, l'analyse statistique.

Les débouchés :

Chargé d'études statistiques, assistant chargé d'études, technicien statisticien, technicien statistique en qualité, assistant biostatisticien dans les études cliniques.

Gestionnaire de données, data manager, administrateur de bases de données. Expert en logiciels statistiques. Programmeur SAS.

Le diplômé travaille dans les entreprises (suivi de production, qualité, fiabilité, méthodes de fabrication-contrôle, ...), la grande distribution, les sociétés de service, les instituts ou départements de recherche et développement (laboratoires pharmaceutiques, bureaux d'études de marché, de marketing, ...), les administrations publiques, services publics ou semi-publics (ministères, directions régionales, rectorats, laboratoires universitaires, hôpitaux...), banques et assurances.

Exemple(s) de métier(s)
  • Assistant en biostatistique


Date de dernière mise à jour : 26/06/2013


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)