DUT génie mécanique et productique

DUT génie mécanique et productique

PrésentationObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

Le diplômé en Génie Mécanique et Productique (GMP) est un généraliste de l'industrie mécanique. Les secteurs suivants l'attendent : construction mécanique et machines-outils ; construction automobile et équipementiers ; constructions aéronautique, spatiale et équipementiers ; construction navale et équipementiers ; construction ferroviaire et équipementiers ; environnement et énergie ; nucléaire ; agro-alimentaire ; machinisme agricole ; secteur médical ; électroménager ; sports et loisirs ; BTP et équipementiers ; déconstruction et recyclage. L'accès à la formation s'adresse aussi bien à des titulaires de baccalauréat scientifique ou technologique. Compte tenu de la réforme des baccalauréats, le DUT GMP a été élaboré pour faciliter l'accueil et la réussite des bacheliers, en particulier les bacheliers technologiques STI2D.

Objectif

Le titulaire du DUT GMP peut participer aux étapes qui conduisent de l'expression du besoin au produit. Il analyse, modélise, conçoit, industrialise, organise et communique, produit, valide. Quel que soit le secteur industriel, les mêmes grandes étapes structurent le cycle de vie du produit : il participe à la conception ; à l'industrialisation (méthodes : process, produit, atelier fabrication, maintenance et qualité) ; à la gestion de production (ordonnancement, planification, approvisionnement) et de flux au contrôle, qualité, métrologie, sécurité environnementale.

Le titulaire du DUT GMP exerce ses activités dans tout secteur économique (mécanique et machines-outils, aéronautique, navale, automobile, environnement et énergétique, nucléaire, médical, électroménager, sports et loisirs, transports, environnement, BTP et équipement…). Il s'insère dans les équipes spécialisées ou polyvalentes des services et départements industriels : R & D (recherche et développement), essais ; bureaux d'études et d'outillage ; méthodes, industrialisation ; maintenance et supervision ; organisation et gestion de la production ; production ; assurance et contrôle de la qualité ; achat, vente et après-vente…

Programme

Le DUT comporte 1 800 h de formation organisé sur 4 semestres.

Le coeur de compétences représente 85% du volume horaire d'enseignement encadré tandis que 15% du volume horaire restant est réservé pour des modules différenciés selon que l'étudiant choisisse de s'insérer dès l'obtention du DUT ou de poursuivre des études.

Les enseignements regroupés en 3 ou 4 Unités d'Enseignement (UE) se déclinent en trois thèmes : conception ; industrialisation et gestion gestion des process (pour comprendre le milieu industriel et son environnement) ; méthodologie.

Les enseignements transversaux et fondamentaux portent sur les mathématiques ; la mécanique ; les sciences des matériaux ; l'électricité, l'électronique et l'automatisme (EEA), la production, les méthodes, la communication et l'organisation pris au sens managérial.

Ces enseignements sont complétés par
  • le projet tutoré (300 h)
  • le projet personnel et professionnel, organisé sur les trois premiers semestres, permettant à l'étudiant de réfléchir à la diversité des métiers du secteur, de construire son projet et de choisir les compétences professionnelles qu'il souhaite renforcer par exemple en conception mécanique ; en production ; en méthodes/ industrialisation multi-procédés ou automatisation d'un système continu... en vue de s'insérer après le DUT ou de poursuivre des études
  • 10 semaines minimum de stage en milieu industriel
Modalités

En année spéciale (la durée de la formation est de un an), il faut avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans et passer devant un jury d'admission.

Poursuite d'études

Plus d'un titulaire sur 2 du DUT GMP poursuit ses études pendant trois années après obtention du DUT. Moins d'un sur 5, valide une année d'études supérieures. Le reste de la cohorte se divise en tiers entre l'insertion professionnelle immédiate, 2 années d'études supérieures supplémentaires et autres poursuites d'études. (données portant sur les diplômés 2011).

Les licences mention mécanique complètent les parcours disponibles sous les mentions de licences généralistes de mathématiques, physique (ou physique chimie), d'informatique, de génie électrique ou informatique industrielle avant une possible poursuite d'études en masters mention mécanique ; génie mécanique ; biomécanique ou les parcours proposés sous les mentions physique, physique fondamentale et applications, physique appliquée et ingénierie physique ou encore sciences et génie des matériaux ; nanosciences et nanotechnologies ; ingénierie de la conception.

Pour les poursuites d'études en écoles d'ingénieurs, le DUT GMP figure dans la liste préconisée (notamment en apprentissage) par les écoles suivantes (liste non exhaustive) : ESIEE Paris ; ENSI Caen ; ESIX spé GSI ; HEI Chateauroux ; INSA Lyon ; ECAM Lyon ; INSA Centre Val de Loire ; INP Toulouse ENSEIHT ; INSA Toulouse ; ENAC ; ECE.

Diplôme d'expert en automobile : ce DUT (NDLR : DUT GM option automobile dans le texte officiel) permet d'être dispensé des unités A et B (selon annexe III) et de ne justifier que d'un an de pratique professionnelle conformément à l'article 5 b) du décret n° 95-493 du 25 avril 1995 (selon annexe IV). Source : Arrêté du 08/12/2009 publié au JO du 12/01/2010 et au BO du 28/01/2010 NOR ESRS0927978A.

licence pro en génie mécanique, en production industrielle, en maintenance aéronautique ; licence LMD ;école d'ingénieurs (UTC, ENSAM, ITII, ENI, etc.).

Débouchés

Les objectifs :

Le DUT GMP forme des généralistes de la mécanique aptes à occuper des fonctions d'encadrement technique et professionnel en conception et en industrialisation de produits.

Pendant sa formation, l'étudiant apprend les grandes étapes qui structurent le cycle de vie d'un produit quel que soit le secteur industriel. Il est ainsi en mesure d'analyser une commande, de prévoir les phases d'industrialisation incluant les process, la fabrication, la maintenance et la qualité. Il acquiert les méthodes et pratiques pour organiser la gestion de la production et sa validation à savoir l'ordonnancement, la planification, approvisionnement, contrôle-qualité.

Les connaissances acquises sur le système de l'entreprise, son organisation permettront au futur diplômé de se situer, de dialoguer et d'argumenter avec les différents interlocuteurs et spécialistes en français comme en anglais, de travailler en équipe et d'être force de proposition au moment de choisir et d'adapter ses outils aux différentes contextes de travail.

Les débouchés :

Le diplômé du DUT GMP s'insère dans les équipes spécialisées ou polyvalentes des services et départements industriels, en R&D (recherche et développement) ; en bureaux d'études ; dans les services des méthodes et industrialisation, de maintenance ou d'assurance et contrôle qualité mais aussi dans les services de vente et après-vente .... . Il travaille dans l'aéronautique, l'automobile, l'électroménager, l'environnement, l'énergétique et tous les autres secteurs faisant appel à la mécanique comme l'agro-alimentaire, le secteur médical, l'électroménager.

Exemple(s) de métier(s)
  • Technicien d'essais
  • Technicien prototype
  • Technicien méthodes
  • Responsable Méthodes


Date de dernière mise à jour : 24/09/2014


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)