DUT génie du conditionnement et de l’emballage

DUT génie du conditionnement et de l'emballage

PrésentationObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

Collaborateur du directeur de production, le technicien supérieur titulaire de ce DUT est responsable de la ligne de conditionnement des produits (transformation des matériaux, remplissage et fermeture des emballages...). Il prend notamment en charge la résolution des dysfonctionnements techniques et contribue à la commercialisation de l'emballage.

Objectif

Collaborateur du directeur de production, ce technicien est responsable de la ligne de conditionnement (transformation des matériaux, remplissage et fermeture des emballages...). Dans les grandes entreprises, il assure l'interface entre le département recherche-développement (l'ingénieur packaging) et le secteur opérationnel (les achats, la fabrication, l'expédition et la distribution des produits). Il contrôle les opérations de traçabilité et veille au bon étiquetage des produits. Il optimise le conditionnement en tenant compte du mode de transport. Il veille à la qualité des conditions de stockage (réfrigération, déshydratation...), prend en charge les dysfonctionnements techniques et vérifie la conformité du produit conditionné au cahier des charges, à la réglementation et aux normes en vigueur. Il participe à la commercialisation et au recyclage de l'emballage.

Il peut exercer son activité dans les secteurs de l'alimentation, des cosmétiques, de la chimie, de la pharmacie, des biens de consommation ou industriels...

Programme
  • Matériaux : papier, carton, bois, métaux, polymères, verre et céramiques. Cet enseignement représente une ligne de force de la formation, la connaissance des matériaux étant nécessaire pour en aborder tous les axes.
  • Conception et design d'emballage : conception produit, design, graphisme, moyens de production, outils d'aide à la conception, communication technologique, management de projet, mécanisation des opérations de packaging.
  • Logistique : logistique globale, gestion de flux, gestion des stocks, approche de l'entreprise, traçabilité, étiquetage, techniques d'impression
  • Analyse et maîtrise de la qualité : contrôle des emballages et des produits emballés, interaction contenu contenant, éco conception, analyse de la concurrence, résistance des matériaux, thermodynamique, mécanique des fluides, outils et assurance qualité.
  • Formation générale : informatique, expression communication, anglais. Mathématiques, projet personnel et professionnel, environnement, automatisation, normes et législation.
  • NB : un projet interdisciplinaire débouchant sur une réalisation concrète, le projet tutoré, et un stage de 10 semaines en entreprise suivi d'un mémoire ou d'un rapport de stage font partie intégrante de la formation.

    Modalités

    L'accès au DUT se fait sur bac, dossier, entretien, voire tests ; le plus souvent  bac S, ES, STI, STL. En année spéciale (la durée de la formation est de un an), il faut avoir validé 60 crédits européens ou suivi un enseignement supérieur de 2 ans et passer devant un jury d'admission.

    Poursuite d'études
  • licence professionnelle pour la moitié des étudiants (Conception et design d'emballage, Logistique, Sûreté des produits emballés, etc.) ;
  • école d'ingénieurs dans le domaine de l'emballage (ESIEC, ESEPAC) ;
  • autres domaines que l'emballage : logistique, design, qualité, etc.
  • Débouchés

    Les objectifs :

    Le DUT GCE forme des généralistes de l'emballage, capables d'intervenir aussi bien en conception et en logistique qu'en contrôle et en qualité.

    Leur polyvalence leur permet de travailler :
     
  • en analyse et maîtrise de la qualité des emballages, contrôle physique et chimique des matériaux et des emballages avant et après conditionnement.
  • en logistique, stockage, transport, gestion de flux de distribution ;
  • en conception design et graphisme, l'emballage participant largement de l'image d'un produit ; en marketing ;
  • en recyclage.
  • Les débouchés :

    Tous les secteurs emballent et conditionnent : pharmacie, agro-alimentaire, dermo-cosmétique, parfumerie, automobile...

    Les diplômés peuvent être concepteurs développeurs d'emballage, techniciens qualité, responsables de ligne, voire agents commerciaux ou assistants ingénieur packaging.

    Exemple(s) de métier(s)
    • Technicien de développement emballage/conditionnement


    Date de dernière mise à jour : 23/11/2010


    Nous signaler une erreur, un oubli
    Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)