Diplôme d’État de technicien de laboratoire médical

Diplôme d'État de technicien de laboratoire médical

       Voir sur la carte
ObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Objectif

Le DE de technicien de laboratoire médical (ex-DE de technicien d'analyses biomédicales - DETAB) forme à la réalisation d'analyses (de sang, d'urine ou d'autres prélèvements biologiques) utilisées pour établir un diagnostic ou suivre l'efficacité d'un traitement. Sous la responsabilité d'un pharmacien ou d'un médecin biologiste, le technicien est également chargé d'assurer la maintenance des appareils et de mettre au point des protocoles. Les techniciens d'analyses travaillent en laboratoire de biologie médicale, établissement de soins ou laboratoire de recherche et développement. Dans l'industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire, ils effectuent des analyses et des tests de contrôle des produits. La profession ouvre également à d'autres secteurs : police technique et scientifique, services centraux de laboratoire...

A noter : Le BTS analyses de biologie médicale et le DUT génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques permettent d'acquérir les mêmes compétences et offrent les mêmes débouchés que le DE.

Programme

La formation conduisant au DE de technicien de laboratoire médical comportent des enseignements théoriques et pratiques autour des thématiques suivantes :

  • Physiologie et physiopathologie, anatomie et cytologie pathologique
  • Bactériologie, parasitologie, mycologie, virologie
  • Hématologie, hémabiologie, immunologie
  • Chimie, biochimie, biologie cellulaire et moléculaire, pharmaco-toxicologie
  • Mathématique et statistiques ; physique ; informatique et technologie et maintenance
  • Législation, ethique ; santé publique

La formation comprend également 32 semaines de stage en milieu hospitalier (laboratoire, service de soin) et extra-hospitalier.

Modalités

La formation est ouverte aux candidats :
- Agés d’au moins 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves d’admission ;
- Justifiant :

  • De l’obtention du baccalauréat français ou d’un titre admis en dispense, ou d’une attestation de réussite à l’examen spécial d’entrée à l’université, ou d’un diplôme d’accès aux études universitaires ;
  • Ou d’une expérience professionnelle de cinq années ayant donné lieu à cotisation à la sécurité sociale.

- Ayant satisfait aux épreuves d’admission qui se composent :

  • D’une épreuve de biologie, d’une durée de deux heures, notée sur 20 ;
  • D’une épreuve de physique, d’une durée d’une heure, notée sur 20 ;
  • D’une épreuve de chimie, d’une durée d’une heure, notée sur 20.

Les épreuves portent sur une partie du programme de première et terminale scientifique.
Les étudiants sont admis en fonction de leur rang de classement.

- L’admission définitive est subordonnée à la production d’un certificat médical émanant d’un médecin agréé attestant :

  • Que le candidat n’est atteint d’aucune affection incompatible avec l’exercice de la profession. Il précise notamment que le candidat est indemne de dyschromatopsies incompatibles avec l’exercice de la profession.
  • Des vaccinations antidiphtérique, antitétanique, antipoliomyélitique et antityphoïdique. Il doit également préciser que le candidat a subi un test tuberculinique et que celui-ci est positif ou que deux tentatives infructueuses de vaccination par le BCG ont été effectuées.
Poursuite d'études

Le Diplôme d’Etat en analyses biomédicales donne un accès de plein droit en licence de carrières sanitaires et sociales et en licence de sciences de l’éducation.

Après cinq années d’exercice, il est possible de préparer en un an le diplôme de cadre de santé
ATTENTION : il existe d’autres formations, dispensées par l’Education nationale :

  • Brevet de technicien supérieur (agricole option analyses agricoles, biologiques et biotechnologiques; biochimiste ; analyses biologiques ; biotechnologie)
  • Diplôme universitaire de technologie, spécialité biologie appliquée, option analyses biologiques et biochimiques.
Débouchés

Le technicien de laboratoire travaille principalement en laboratoire d’analyses médicales sous la responsabilité d’un biologiste. Il peut être amené à effectuer des prélèvements sanguins à l’intérieur du laboratoire sous le contrôle du biologiste. Cette activité nécessite l’obtention du Certificat de préleveur sanguin organisé par les Directions départementales des affaires sanitaires et sociales.
Cette profession ouvre également à de nombreux secteurs tels que la police technique et scientifique, les services centraux des laboratoires...

Exemple(s) de métier(s)
  • Technicien(ne) R & D


Date de dernière mise à jour : 10/11/2010


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)