BTS systèmes électroniques

BTS systèmes électroniques

       Voir sur la carte                   En savoir plus
PrésentationObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

Destinés à transporter ou à traiter de l'information, les systèmes électroniques sont présents dans la plupart des secteurs d'activité : automobile, télécommunications, aéronautique, production industrielle, matériel médical¿ Selon l'entreprise qui l'emploie, le titulaire du BTS peut être chargé de la conception, du développement, de la fabrication, de l'intégration ou de la maintenance de tels systèmes. Mais quelles que soient ses fonctions, il doit s'adapter en permanence aux avancées technologiques très rapides de ce domaine.

Objectif

Les systèmes électroniques associent l'électronique à une ou plusieurs autres technologies.

Le titulaire de BTS est polyvalent et peut exercer son activité dans des environnements très variés, mais les avancées technologiques permanentes l'obligent à entretenir ses connaissances et à s'adapter rapidement aux diverses mutations. Selon l'entreprise qui l'emploie, il peut être chargé de la conception, du développement, de la fabrication, de l'intégration ou de la maintenance de systèmes électroniques. Chez les constructeurs, il participe aux tâches liées au développement. Chez les fournisseurs et les utilisateurs, il a en charge l'installation, l'exploitation et la maintenance des systèmes.

Programme
En plus des enseignements généraux (français ; mathématiques ; anglais ; économie et gestion de l'entreprise), la formation comporte des enseignements professionnels :
  • physique appliquée (10 heures hebdomadaires la 1re année, 10 heures hebdomadaires la 2e année)
  • électronique (11 heures hebdomadaires la 1re année, 14 heures hebdomadaires la 2e année)

La physique appliquée compte six parties : l'acquisition et la restitution de l'information ; le traitement analogique du signal ; le traitement numérique du signal et de l'information ; la transmission et le transport de l'information ; la fabrication industrielle d'un produit électronique. On étudie les systèmes électroniques dans leurs aspects pratiques en gardant un équilibre entre l'électronique analogique et l'électronique numérique.

Sous statut scolaire, l'élève est en stage de 4 à 8 semaines en fin de 1re année. Un stage obligatoire en entreprise complète et améliore la formation, la connaissance du milieu professionnel et des problèmes liés à l'exercice de l'emploi. La réunion de périodes dans une ou plusieurs entreprise(s) publique(s) ou privée(s) comportant des activités dans le domaine de l'électronique ou dans la filière électronique est possible. Pour chaque période, un certificat de stage rédigé par le responsable de l'entreprise doit être joint au rapport de stage dans lequel le stagiaire expose les principales tâches accomplies, leurs aspects techniques avec une analyse du lien entre les démarches adoptées en milieu scolaire et les observations faites en entreprise.

EN THEORIE Les étudiants travaillent sur quatre domaines choisis par l'établissement parmi les huit suivants : télécommunications, téléphonie et réseaux téléphoniques ; informatique, télématique et bureautique ; multimédia, son et image, radio et télédiffusion ; électronique médicale ; électronique embarquée (systèmes de guidage, de communication, de régulation de l'énergie dans les automobiles, camions, avions, bateaux, trains, etc.) ; mesures instrumentation et micro-systèmes ; automatique et robotique ; production électronique. MAIS seulement 6 domaines sur 8 sont proposés. La production électronique et télécom-réseaux sont absents de l'offre. La rénovation conjointe des BTS IRIS et SE doit rectifier le tir. Affaire à suivre en 2012 !

En télécommunications, on travaille sur les techniques de transmission des signaux analogiques et des signaux numériques. On étudie par exemple la modulation du signal, ou le multiplexage qui permet de transmettre en un seul signal, plusieurs signaux provenant de sources différentes.

En informatique, les étudiants voient le traitement des données, les échanges d'informations entre ordinateurs (réseaux locaux, etc.). Ils étudient les différents langages informatiques, les processeurs, les circuits intégrés. Une partie systèmes de mesure et instrumentation permet d'étudier les dispositifs, le traitement informatique des mesures, etc.

Modalités

3 candidats sur 5 ont un bac techno STI et 1 sur 5 ont un bac pro. Quelques titulaires du bac S peuvent aussi être admis.

Poursuite d'études

Le BTS a pour objectif l'insertion professionnelle admis, mais avec un très bon dossier ou une mention à l'examen la poursuite d'étude est envisageable en licence pro du secteur, en L3 mention sciences pour l'ingénieur ou électronique et variantes, ou en classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS) afin d'entrer en école d'ingénieurs. Exemples de l'ENSEA, Grenoble INP - PHELMA, du département FIP de l'ENSIAME ou apprentissage de l'ECE, du concours Polytech pour têtes de promotion BTS ou 2e année de CPI de l'ESEO,

Débouchés

Les objectifs :

Le technicien supérieur SE doit être capable d'analyser l'existant ; de tester et de valider un équipement ou un produit électronique ; de maintenir et d'installer un équipement ou un produit en fonctionnement ; d'appliquer des nouvelles solutions technologiques à partir de l'existant et d'un nouveau cahier des charges ; d'échanger des connaissances électroniques. Il doit comprendre pour l'expliciter un schéma fonctionnel ou structurel et une structure logicielle. Pour effectuer des tests de conformité, il sait quelle procédure proposer avant de l'appliquer. Lors de l'installation ou en maintenance, après configuration du nouvel élément, il en valide le bon fonctionnement sinon il détecte et remplace le constituant défectueux. Lors d'un changement de technologie, il sait adapter le schéma existant et le logiciel pour élaborer une nouvelle maquette selon un nouveau cahier des charges. Il sait gérer une documentation technique pour l'exploiter avant de l'enrichir en français et en anglais.

Les débouchés :

Selon les finalités des entreprises, le BTS SE occupe diverses fonctions. Chez les constructeurs, sous la responsabilité des ingénieurs, il participe aux tâches de conception et de développement y compris, en production, l'industrialisation des produits. Chez les constructeurs et les fournisseurs, il assure les études techniques et le suivi d'affaires. Chez les constructeurs, les fournisseurs et les utilisateurs, il s'occupe de qualité et contrôle ; d'intégration (installation, assemblage, interconnexion) ; de maintenance et de relation client fournisseur.

Les secteurs d'activités sont variés : télécommunications, radio et télédiffusion, informatique, multimédia, électronique médicale, systèmes électroniques embarqués, automatique et robotique, mesures, instrumentations et micro-systèmes, construction de matériels électroniques.

Exemple(s) de métier(s)
  • Technicien d'essais


Date de dernière mise à jour : 17/12/2013


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)