BTS productique textile option D : ennoblissement

BTS productique textile option D : ennoblissement

       Voir sur la carte                   En savoir plus
PrésentationObjectifProgrammeModalitésPoursuite d'étudesDébouchésExemple(s) de métier(s)
Présentation

L'ennoblisseur blanchit, teint le textile et lui imprime des motifs. Il apprête les articles en leur appliquant certains traitements comme l'imperméabilisation ou l'ignifugation. Polyvalent, il est capable de s'adapter rapidement à d'autres branches, telles que le tissage, la bonneterie ou la filature.

Objectif

Le titulaire de ce BTS peut intervenir aux différents stades de la production : études, fabrication, contrôle de la qualité, commercialisation. Il connaît les matériaux, les matières et leur traitement.

Ce technicien procède à des essais, calcule les coûts, évalue les délais, programme les cycles de fabrication et assure le lancement de la production. Il planifie, gère les stocks et contrôle la qualité. Il prépare les produits de base, comme les colorants. Par ailleurs, il est capable d'animer une équipe et d'expliquer le fonctionnement et le réglage des matériels. Enfin, il peut émettre des propositions sur les achats.

A propos de l'option :

Le titulaire de l'option ennoblissement est spécialisé dans ce domaine, mais sa formation lui permet de s'adapter à d'autres branches du textile (filature, bonneterie, tissage) et de devenir rapidement polyvalent. Il peut travailler dans une entreprise de production de fibres naturelles, artificielles ou synthétiques, de construction de matériels ou de chimie (pour la mise au point de colorants).

Programme

Enseignements techniques et professionnels : étude, entre autres, de l'électronique, de l'électrotechnique, des automatismes et de l'informatique industrielle.

Une grande partie des enseignements technologiques théoriques est commune mais les contenus sont adaptés en fonction de l'option choisie. L'option ennoblissement est la seule à ne pas comporter de cours sur l'analyse des systèmes de production.

Chimie appliquée à l'ennoblissement : fibres textiles (naturelles, synthétiques ou artificielles) et colorants, impression, apprêts, solidité des teintures et impressions (résistance aux agents extérieurs : soleil, lavage, sueur, frottement, etc.).

Artsappliqués aux textiles : histoire de l'art et dessin d'art ; notions de formes, de couleurs, de gammes, de mode, etc.

Modalités

NB : Dans le cadre de la formation continue, accès possible avec un BT ennoblissement textile (abrogé en 2001).

Poursuite d'études

Le BTS est conçu pour permettre une insertion directe dans la vie active.

Cependant, il est possible de préparer :
  • une autre option du même BTS ;
  • de s'orienter vers des diplômes universitaires (licence pro création, conception, développement et production de produits textiles, en mode...) ;
  • d'entrer en école d'ingénieur ; auquel cas, la classe préparatoire technologie industrielle post-bac + 2 (ATS) est parfois nécessaire pour accéder aux concours d'entrée de ces écoles ;
  • de faire une formation spécialisée comme, par exemple, responsable de produits textiles de l'Institut supérieur textile d'Alsace (ISTA) ou une formation supérieure de responsable de collection.
Débouchés

Les objectifs :
Ils interviennent principalement dans la conception, les méthodes, la gestion de la production et la fabrication.

  • En conception, ils prennent le relais des créateurs textiles pour définir un produit qui tient compte des contraintes et des caractéristiques techniques du matériau textile. Ils estiment les coûts, prévoient les délais de fabrication.
  • Au service méthodes, ils participent à l'élaboration des "gammes". Ils s'appuient sur le savoir-faire de l'entreprise pour effectuer des simulations techniques de fabrication. Ils font faire les essais, définissent les étapes de fabrication (sous-traitance, procédés de fabrication). Ils établissent aussi le coût de revient prévisionnel.
  • En gestion de production, ils déterminent et suivent le déroulement des cycles de fabrication (organisation, durée de chaque étape). Ils gèrent l'approvisionnement et les stocks.
  • En fabrication, leur objectif est d'obtenir des produits de qualité. Ils choisissent les machines, définissent les réglages, mettent au point les programmes informatiques appliqués à une production automatisée. Enfin, ils surveillent la mise en route et toutes les étapes de production.

Leur formation les rend capable de reconnaître les matériaux et les matières textiles, d'utiliser des logiciels de CAO, de CFAO et de SFAO, d'animer une équipe, parfois en anglais !.

Les débouchés :

A condition d'être mobiles, y compris à destination d'unités de fabrication à l'étranger, ces techniciennes et techniciens supérieurs trouvent facilement un emploi.

Les champs d'application de l'ennoblissement textile sont variés : habillement, ameublement, mais aussi bâtiment, aéronautique, automobile, secteur médical, etc.

Ils peuvent exercer dans tous les services techniques des entreprises textiles :
  • laboratoire de recherche et développement
  • production
  • méthodes
  • gestion ou contrôle de la qualité
  • assistance technique de la clientèle, etc.
Ils sont les collaborateurs directs d'ingénieurs d'études ou d'ingénieurs de création. Selon le service et les entreprises pour lesquels ils travaillent, ces professionnels peuvent occuper un poste de :
  • technicien(ne) de maintenance ou de laboratoire
  • assistant(e) de production
  • agent(e) du bureau des méthodes
  • contrôleur(euse) qualité, etc.

Ils peuvent également exercer comme technico-commercial(e) chargé(e) de la vente de matières colorantes, de matériel de teinture et de laboratoire de contrôle textile et évoluer vers des postes de responsable de process ou de produit, chef d'équipe et ultérieurement directeur(trice) de production, par exemple.

Exemple(s) de métier(s)
  • Technicien méthodes


Date de dernière mise à jour : 26/06/2014


Nous signaler une erreur, un oubli
Contacter monorientationenligne.fr (service d'aide personnalisé de l'Onisep, par mail ou t'chat)