Génériques : vers un accord parfait?

Les syndicats de médecins et pharmaciens, MG France et USPO, souhaitent vivement le développement des génériques.  Une volonté  qui devrait être renforcée bientôt  par un accord tripartite entre les représentants de médecins, de pharmaciens et l’Assurance-maladie.

Cinq semaines après le début du contrat « tiers payant contre générique », le taux de substitution moyen a dépassé 78 % et le taux de pénétration a progressé de sept points. Les professionnels de santé se réjouissent de ce succès, mais souhaitent pouvoir « travailler sereinement ».

Les deux syndicats réaffirment donc que la prescription se fait, chaque fois qu’elle est possible, dans le répertoire des génériques et en DCI, et que le pharmacien ne doit pas renvoyer le patient vers le médecin pour lui demander de modifier sa prescription.

Source : Quotifarm.com/03 septembre 2012