7 avril 2014 : Journée mondiale de la Santé

Cette journée sera consacrée au thème des maladies à transmission vectorielle.

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Santé, les Entreprises du Médicament soutiennent l’initiative de l’OMS intitulée « travaillons ensemble pour la santé », afin de mettre plus particulièrement l’accent sur la nécessité de pouvoir compter sur de solides équipes de soignants pour améliorer la situation sanitaire mondiale.  A travers leur organisation internationale, les Entreprises du Médicament rappellent qu’il est très important de constituer des structures de soins en misant à la fois sur une augmentation du nombre de soignants et sur leur compétences. C’est un pré-requis essentiel à l’amélioration de l’état sanitaire des populations des pays en développement, touchées par de graves pathologies.
L’expérience acquise des entreprises pharmaceutiques, dans le développement de leurs programmes d’accès aux soins dans ces pays, démontre que l’on ne peut attendre aucune amélioration notable de l’état de santé des populations visées par les objectifs des Nations Unies pour le Millénaire sans une équipe adéquate de soignants locaux.

Cet enjeu de formation est encore plus crucial dans la lutte contre le Sida car les pays les plus touchés sont ceux qui justement manquent cruellement de soignants qualifiés. Dans les pays en développement, une gestion efficace des pathologies demande encore plus de professionnels qualifiés pour délivrer le bon diagnostic, le traitement adapté et le suivi du traitement. L’OMS a bien fait de placer l’éducation et la formation de personnels soignants en tête de ses priorités. Les Entreprises du Médicament s’efforcent d’orienter leurs programmes d’aide dans ce sens, puisqu’ils incluent quasi-systématiquement un programme de formation au traitement des personnes touchées par le virus du Sida et avec notamment des relais communautaires. L’association d’aide d’urgence de l’industrie, Tulipe s’oriente aujourd’hui également vers cet objectif de formation locale.